Il y a rarement de véritables urgences en orthodontie. Cependant, les patients sont parfois confrontés à différents problèmes : inconfort, gêne, difficulté d’adaptation… Il peut aussi se produire un choc sur l’appareil ou sur les dents traitées.

 

Types de difficultés rencontrées


Descellement d’une bague ou d’un bracket :
Prenez rendez-vous en urgence au cabinet pour faire recoller l’attache.

Douleur liée à une bague, un bracket qui blesse la gencive :
Pensez à utiliser votre cire orthodontique. Si la douleur persiste, n’hésitez pas à nous le signaler.

Perte d’une ligature :
La ligature doit être remplacée au plus vite au cabinet. Pensez à prendre rendez-vous en urgence.


Douleur après la mise en place de l’appareil

  • Irritation de la langue, des joues et des lèvres. Utilisez des bains de bouche ou la cire orthodontique qui vous a été donnée ou qui est aussi disponible en pharmacie. Les muqueuses vont se renforcer peu à peu.

  • Gêne occasionnée par la tension de l’appareil sur les dents. Cette gêne est normale pendant quelques jours après chaque activation de l’appareil. N’hésitez pas à prendre un antalgique en cas de nécessité.

Appareil amovible cassé

  • En milieu scolaire : faites une déclaration auprès de l’Assurance scolaire, surtout s’il s’agit d’un accident causé par un autre enfant.

  • N’essayez pas de porter un appareil abîmé. Prenez rendez-vous au plus vite pour le faire réparer.

Appareil amovible perdu

  • En milieu scolaire : faites une déclaration de perte auprès de l’Assurance scolaire.

  • Hors milieu scolaire, vérifiez avec votre assurance la prise en charge éventuelle des dommages.

Une empreinte sera nécessaire pour confectionner un nouvel appareil.
Choc en relation avec les dents

  • Tout choc, même mineur doit être signalé rapidement à l’orthodontiste (chute, coup, accident de voiture…) afin de vérifier qu’il n’y a pas de conséquence sur le dispositif lui-même.

 

Nos conseils

Un bon fonctionnement des mâchoires et des dents permet d’équilibrer au maximum les fonctions telles que la mastication, l’élocution et la respiration.

La prévention et les soins effectués à un âge adéquat sont les meilleurs garants de la réussite d’un traitement.